Employés civils

Fin du rotation 1970

Le 20/05/2022

« On l'aura-t-y?... On l'aura-t-y pas? »

[Section précédente: Le tournoi rotation 1969]

Après quelques années de tennis de grande qualité, le tournoi rotation tenu aux Employés civils de Québec souffre d'une baisse des assistances et de la concurrence du tennis professionnel. Au surplus, il a perdu son commanditaire, et la recherche d'un remplaçant s'avère difficile. Malgré tous leurs efforts, les organisateurs devront déclarer forfait et annuler l'édition de 1970. Ce sera la fin du « rotation ».

Heureusement pour les amateurs, le tennis international va revenir à Québec, mais avec une autre formule et dans un autre contexte.

Tournoi rotation 1969

Le 29/04/2022

Cinquième tourmoi rotation: une édition en montagnes russes

[Section précédente: Tournoi rotation 1968]

Après quatre années de succès, la préparation du cinquième tournoi rotation, celui de 1969, s'avère des plus laborieuses et ressemble à un parcours en montagnes russes.

La perte du commanditaire principal, la brasserie Dow, est la première tuile qui tombe sur l'événement. Heureusement, le Club des Employés civils s'engage financièrement pour assurer la tenue de celui-ci. Du côté des joueurs, on assistera encore une fois à une valse entre les engagements et les abandons. Le tournoi rassemblera finalement deux australiens, John Alexander et Dick Crealy, le néo-zélandais Brian Fairlie, le sud-africain Bob Hewitt, l'américain Cliff Ritchey et le yougoslave  Zeljko Franulovic.

Tenu du du 29 juillet au 3 août, le tournoi va encore une fois présenter du haut calibre, mais l'essoufflement ressenti en 1968 semble s'accentuer.

Tournoi rotation 1968

Le 31/01/2022

Quatrième tournoi rotation : 1968

[Section précédente: Tournoi rotation 1967]

Pour 1968, les organisateurs du tournoi rotation reviennent sur l'idée, avancée par les années passées, d'inviter des joueurs professionnels aussi bien qu'amateurs. La Fédération internationale de tennis vient d'accepter le principe du tournoi « omnium » : Wimbledon et les Internationaux de France sont désormais ouverts aux professionnels. On s'attend même à ce que Roy Emerson, jusque là « le meilleur joueur amateur », signe un contrat professionnel(1). De son côté l'Association canadienne ne s'est toujours pas prononcée sur la question(2)

Finalement, ce sera le statu quo, le tournoi rotation va s'en tenir aux amateurs pour cette année encore. En juin, deux participants sont confirmés : l'espagnol Manuel Santana et le canadien Mike Belkin(3). Début juillet, les organisateurs sont fiers d'annoncer que le groupe des six sera complété par Tom Okker, de Hollande, Ramanathan Krishnan de l'Inde, Nicola Pietrangeli d'Italie et Thomas Koch du Brésil.

L'événement se tiendra du 19 au 24 août et, encore une fois, il ne sera pas exempt de surprises.

Janvier 1972

Le 19/01/2022

« Le Quebec Winter Club est vendu aux Employés civils »

Le 24 janvier 1972, une assemblée générale de l'Association des Employés civils (AEC) entérinait la décision du bureau d'administration d'acheter le Quebec Winter Club au coût de 500 000$(1). Situé sur l'avenue Laurier près du Manège militaire, l'édifice de style château avait été inauguré en 1930(2). Il abritait en 1972 des courts de badminton, de squash, des allées de curling et une piscine.

Quelles étaient les raisons de cette opération qui marquerait la fin du fameux club de tennis des Employés civils, le club de tennis le plus prestigieux en ville? Pour comprendre les circonstances qui ont mené à cet événement, il faut revenir quelque peu en arrière. 

Tournoi rotation 1967

Le 12/01/2022

Le rournoi rotation, troisième édition : 1967

[Section précédente : Le tournoi rotation 1966]

Après deux années de succès avec la formule de tournoi « round robin », le club des Employés civils y revient en 1967 pour une troisième année. L'événement a gagné en prestige : certains joueurs étrangers manifestent leur intérêt sans même avoir été sollicités. Ainsi le club bénéficiera cette année de l'embarras du choix en dépit de plusieurs défections imprévues.

Le tournoi, tenu du 14 au 20 août, réunit finalement une autre brochette de haut niveau: Manuel Santana d'Espagne, Roy Emerson d'Australie et Ronald Barnes du Brésil sont de retour. Se joignent à eux Nikola Pilic de Yougoslavie, Jaidip Mukerjea de l'Inde et Mike Belkin du Canada.

Tournoi rotation 1966

Le 29/12/2021

Deuxième édition du tournoi rotation: 1966

[Section précédente: Le tournoi rotation 1965]

Après le succès de la formule rotation avec des joueurs de calibre international en 1965, le club des Employés civils renouvelle l'expérience l'année suivante. Le tournoi se tiendra du 15 au 21 août.

Encore une fois, les organisateurs n'éprouvent pas de difficultés à trouver des joueurs intéressés. Dès le moi d'avril, on annonce que les six participants au tournoi rotation sont déjà confirmés. Il y a quatre nouvelles figures : Roy Emerson d’Australie, Manuel Santana d'Espagne, Jan Eric Lundqvist de Suède et Cliff Drysdale d'Afrique du sud; Rafael Osuna du Mexique et Robert Bédard du Québec sont de retour(1).

En dépit de quelques problèmes éprouvés par certains joueurs et de parties reportées à cause au mauvais temps, cette deuxième édition sera encore une fois un succès d'assistance et les organisateurs assurés de le répéter facilement en 1967.

Tournoi Rotation 1965

Le 04/12/2021

Un tournoi international d'un nouveau genre à Québec

Dans le but d'attirer des joueurs de calibre mondial dans un tournoi à Québec, le club des Employés civils lance en 1965 une nouvelle formule : un tournoi « round robin » regroupant six joueurs classés parmi les dix premiers dans leur pays. Cette nouveauté donne le nom à l'événement : le tournoi Rotation. À la différence de la formule éliminatoire habituelle, celle-ci pouvait présenter des parties de haut calibre dès le début. D'ailleurs, Le Soleil du 15 août 1968 révélait que la formule avait justement été proposée par les Employés civils pour convaincre Radio-Canada de télédiffuser le tournoi.

Le pari sera réussi. La première édition attire des joueurs de six pays différents : Robert Bédard du Canada, Ron Holmberg des États-Unis, Bobby Wilson de Grande-Bretagne, Ronald Barnes du Brésil et Rafael Osuna du Mexique. Le public est au rendez-vous avec des assistances de plus de 2000 spectateurs et les rencontres sont excitantes. Le tournoi va se poursuivre cinq étés consécutifs avant d'être victime de difficultés financières dues aux demandes des joueurs et à la désaffection du public. Nous allons voir ici comment s'est préparée et déroulée la première édition de cet événement, tenu du 2 au 8 août 1965.